Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 février 2010 5 12 /02 /février /2010 18:56

Le rouleau compresseur de la loi Boutin passe à la vitesse supérieure.

 

La baisse des plafonds de ressources, décrétée en juin 2009, pénalise encore plus de locataires. Ce ne sont pas les riches, comme certains aiment à le penser, qui sont touchés mais les classes modestes et moyennes "inférieures".

Un surloyer mensuel supérieur à 100 € n'est plus chose rare, plus de 1 200 € par an !

Comparez ce chiffre avec votre impôt sur le revenu, étonnant non ?

Il peut aujourd'hui atteindre des sommets vertigineux, jusqu'à multiplier par 2 le montant de votre loyer.

Ne nous trompons pas de cible, ces locataires se retrouvent dans la m…; certains vont frôler et/ou atteindre un état de surendettement.

Ils ne gagnent pas plus qu'auparavant, la loi Boutin a simplement modifié les règles de calcul de cette "taxe locative" pour la rendre encore plus pénalisante.

 

Vous avez atteints la cinquantaine, vos enfants sont partis ou êtes célibataire/divorcé dans un 3 pièces.

Vous êtes en sous-occupation : pour Christine Boutin et Benoist Apparu votre logement est aujourd'hui trop grand.

Selon la loi, la SEMIDEP vous fera des propositions de logement plus petit, où, personne ne le sait.

Au bout de 3 offres refusées, si vous avez moins de 65 ans, vous devrez partir, vous serez "expulsés" de votre actuel appartement.

Ce sujet est d'actualité, il a été abordé lors du dernier conseil d'administration de la SEMIDEP.

 

Les APL aident plus d'un locataire sur 5.

De plus en plus de personnes ont besoin de ce coup de main financier pour payer leur loyer, crise oblige …

Malheureusement, le budget alloué n'évolue pas dans les mêmes proportions.

Conclusion, le montant des APL a baissé depuis le mois de janvier 2010, augmentant ainsi la part que vous sortez de votre poche.

 

Pour toutes ces raisons, le Collectif du Logement Social de Qualité, qui regroupe les amicales de locataires Fontenaysiennes, organise un rassemblement samedi 13 février, de 10h00 à 12h00, devant la mairie de Fontenay-sous-Bois (esplanade Louis Bayeurte).

Vous y obtiendrez renseignements et informations sur ces mesures scandaleuses.

Venez nombreux, nous sommes tous concernés.

 

Ce même collectif a demandé à notre Sénateur Maire de s'engager officiellement contre l'application des surloyers et des conséquences (expulsions déguisées) de la politique de "sous-occupation" sur le territoire de Fontenay-sous-Bois par une délibération extraordinaire du prochain Conseil Municipal.


PS : Nous vous présentons nos excuses pour ce retard dans la mise à jour du blog de l'Amicale due à un changement de fournisseur internet qui s'est mal passé.

Aujourd'hui, tout est rentré dans l'ordre.


Pour réagir, utilisez le lien "ajouter un commentaire" sous cet article, en bas, à droite.

Partager cet article

Repost 0
Published by Amicale des 17 Henriettes - dans Loi Boutin
commenter cet article

commentaires

wiegert 15/02/2010 12:07


J'ai participer à la manifestation du samedi 13 février.Quand on voit les montants des surloyers cela fait peur.Comme la personne précédente mon mari qui est en retraite à reprit un petit emploi,
ce qui nous aide beaucoup, mais pourra t-il le garder.Vous est t-il possible de nous procurer les barèmes?Merci à vous tous de cette solidarité.A bientôt.


Amicale des 17 Henriettes 15/02/2010 12:29


Bonjour,

Merci de votre témoignage.
Une fois de plus, nous constatons que ces maudits surloyers touchent tout le monde et non pas uniquement les "profiteurs du logement social" comme certains aiment à le penser.
Vous pouvez estimer votre surloyer en utilisant la "calculatrice" officielle de l'ADIL.
Vous la trouverez en cliquant ICI.

Bon courage
Le Bureau de l'Amicale des 17 Henriettes 


lallier 14/02/2010 13:02


je suis aussi victime de ce surloyer imbecile mon conjoint fait des extras pour mettre du beurre dans les epinards notr fils etant sur le point d tre licencie merci MME BOUTIN de mettre un peu plus
lles gens qui travaillent dans la mouise !!!


Amicale des 17 Henriettes 15/02/2010 06:57


Bonjour,

Vous mettez le doigt sur le paradoxe du "travailler plus pour gagner plus".
Les heures sup. ne sont effectivement  plus soumises à l'impôt sur le revenu (article 1er de la loi 2007-1223 du 21 août 2007 dite loi TEPA) mais cette somme est rajoutée à la fin au
revenu fiscal de référence.
Ce revenu fiscal de référence sert d'assiette pour le calcul des allocations familiales, de l'exonération de la taxe d'habitation, de certains services sociaux comme la cantine ou le centre aéré ,
... etc. et du surloyer.
Bref, le peut que vous économisez d'un coté vous est violement repris de l'autre coté.
Alors oui, le fameux slogan de notre Président de la République devient "travailler plus pour être encore plus taxé ...".

N'hésitez pas à rejoindre votre amicale de locataires locale qui doit se battre contre cette loi.

Bon courage
Le Bureau de l'Amicale des 17 Henriettes



Hafez 12/02/2010 21:02


A la prochain augmentation de Sur loyer, je resterais à l'ancien et ne payerais pas le nouveau, ca car nos moyens ne nous le permette plus, et tant pis j'irai au tribunal,
s'il le faut,


Amicale des 17 Henriettes 15/02/2010 07:03


Bonjour,

Nous comprenons fort bien votre décision.
Nous avons dernièrement lu dans la presse que la Ville de Paris refusait d'appliquer ce surloyer "2010" dans le parc social qu'elle gère.
La Ville de Paris est "actionnaire" de la SEMIDEP.
Nous allons très prochainement rencontrer les dirigeants de la SEMIDEP.
Nous les questionnerons sur ce sujet.

Bon courage
Le Bureau de l'Amicale des 17 Henriettes


Présentation

  • : Le blog de l'Amicale des 17 Henriettes
  • Le blog de l'Amicale des 17 Henriettes
  • : Informer, représenter, assister et défendre les locataires de la Résidence des 17 Henriettes; mais également maintenir un lien social entre tous les riverains du quartier des Larris.
  • Contact

<img src="http://perso0.free.fr/cgi-bin/wwwcount.cgi?df=[17henriettes12].dat&ft=2&st=31220&dd=garamn

Recherche

Actuellement    personne(s) sur ce blog

visiteurs