Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mars 2010 3 17 /03 /mars /2010 16:37

Une fois n'est pas coutume, nous relayons l'intégralité d'un article paru sur le site du journal le Figaro du 16 mars 2010.

Au jour de la reprise des expulsions dans toute la France, le gouvernement a annoncé la mise en place d'un numéro vert intitulé "SOS Loyers impayés", destiné aux propriétaires comme aux locataires pour prévenir les risques d'expulsions locatives.

Le secrétaire d'Etat chargé du Logement, Benoist Apparu "a confié à l'ANIL (Agence nationale d'information sur le logement) la mise en place d'un numéro unique gratuit à destination des propriétaires et des locataires afin de mieux prévenir les expulsions liées aux situations d'impayés", a annoncé le secrétariat d'Etat dans un communiqué. Ce numéro est le 0805.160.075.

"En appelant ce numéro vert, les locataires comme les propriétaires bénéficient de conseils et d'un accompagnement adapté à leur situation grâce à une mise en relation rapide avec un agent" départemental de l'ANIL, précise le communiqué.

"Trop souvent, lorsque les situations d'impayés sont détectées et que les travailleurs sociaux interviennent au sein d'une famille en difficulté, la dette locative est déjà importante et il devient alors difficile pour elle d'y faire face", estime le secrétariat d'Etat au Logement. "Une meilleure prévention des expulsions passe nécessairement par une intervention sociale le plus tôt possible".

Les expulsions locatives peuvent reprendre depuis ce mardi à 6h, après quatre mois et demi de trêve hivernale, comme tous les ans, du 1er novembre au 15 mars inclus.



Pour réagir, utilisez le lien "écrire un commentaire" sous cet article, en bas, à droite.

Partager cet article

Repost 0
Published by Amicale des 17 Henriettes - dans Administration
commenter cet article

commentaires

Vaillot 21/03/2011 18:22


Certains locataires ont reçu un courrier de Monsieur Voguet, Sénateur-Maire de Fontenay sous Bois, indiquant que le surloyer ne sera plus appliqué sur une grande partie du territoire de la commune,
dont la Résidence des 17 Henriettes. Par contre notre bailleur ne sait toujours pas manifesté. Nous ne manquerons pas d'évoquer le sujet lors de notre assemblée générale qui se tiendra le vendredi
1er avril 2011, à notre local 1 rue Rosenberg, à 19 heures. Non ce n'est pas un poisson et nous espérons y retrouver de nombreux locataires.


Amicale des 17 Henriettes 21/03/2011 21:37



En effet, nous attendons la réponse officielle de notre bailleur.



Patrice Colas 12 rue Jean Pierre Timbaud 12/04/2010 16:13


Bonjour,
N'ayant pas u le temps de vous rencontrer lors des différentes réunions de l'amicale, je tenais à vous informer que nous avons refusé de payer le surloyer et plus précisément, la régularisation de
janvier 2010, nous n'avons pas u de la part de la semidep, les informations nécessaires afin de comprendre la nouvelle charge de surloyer qui nous incombe.
Malgré les courriers en recommandés que nous avons adressé au bailleur sur lesquels nous demandons des précisions sur ce nouveau montant à nous acquitter, nous n'avons pas pu avoir de réponses nous
permettant de comprendre cette nouvelle charge financière pour notre foyer.
Nos entretiens téléphoniques avec le chef d'agence ,M. Marcelin Aboua, nous précise que nous sommes dans la catégorie du plus majoré, hors en utilisant le modèle de calcul qui est notre
disposition, le résultat de ce calcul ne correspond en aucun cas au montant de surloyer qui est nous est demandé.
Malgré ces échanges avec les référents du bailleur, nous avons fait l'objet d'un deuxième rappel afin de nous acquitter de la somme due, alors que nous n'avons jamais été destinataire d'un premier
rappel !!!!!!!!!.
Pouvez vous nous apporter des éléments d'informations nous permettant de comprendre ce mode de calcul.
Bien amicalement
M. et Mme . Colas


Amicale des 17 Henriettes 02/05/2010 10:32



Bonjour,


Début février, nous avions rencontré les dirigeants de la SEMIDEP qui nous avaient confirmé suivre les directives des élus de la Ville de Paris en termes de modération du surloyers 2010.


Nous-mêmes avions été dans l'incapacité d'obtenir les nouvelles règles de calcul.


Nous allons réitérer notre demande pour comprendre et expliquer.


Bon courage


Le Bureau de l'Amicale des 17 Henriettes



JoE. 24/03/2010 11:16


Bonjour, loin de moi l'idée de verses dans la polémique inutile mais c'est assez bizarre cette différence de traitement uniquement à cause de la classification d'un immeuble...

Le terme ILN pour cet immeuble est justement assez surprenant. Car, ce n'est pas vraiment un loyer normal que 11,88 € le m².

C'est sûr qu'il est droit dans ses bottes mais c'est assez
bizarre que certains se retrouvent à cause du décret sur le SLS d'Août 2008 à près de 2000 € de loyer pour un HLM de 70 m² à Paris XXe (cas d'amis dont c'est vrai qu'ils avaient de très bons
revenus pour rester en HLM) contre 800 € de loyer avant loi Boutin sur le SLS...
Et que ce monsieur paie moins en loyer hors charges et sans supplément de loyer...

800 € pour 70 m², c'est 11,42 € c'est bien un loyer normal non ? En plus c'était dans le XXe, pas dans le XVe !!!

Que le gouvernement mette donc tout les HLM en ILN et le pb du SLS sera résolu...


Amicale des 17 Henriettes 24/03/2010 11:22


Oui, comme vous dites, il y en aura toujours qui savent tirer profit des failles du système.
Les projecteurs sont aujourd'hui braqués sur ce secrétaire d'état mais combien sont-ils dans ce même cas ?
Déjà les autres habitants de cet immeuble ...

Le Bureau de l'Amicale des 17 Henriettes


JoE. 24/03/2010 10:11


Bonjour, pourriez-vous s'il vous plaît créer un sujet sur ceci...

Georges Tron lui ne paie pas de surloyer malgré un salaire de 11.000 Euros...
-----------------------------------------------------
Le secrétaire d'Etat, qui perçoit des indemnités de député-maire (environ 8000 euros) et touchera 11.000 euros mensuels après sa nomination, ne doit pas non plus verser de surloyer, ce supplément
qui incite les familles aux revenus élevés à quitter leurs HLM.
--------------------------------------------------------
C'est le genre de sujet qu'il faut mettre en avant pour demander la suppression totale du SLS qui bnous pressurise. Les classes moyennes sont préssurisés tandis que ceux qui votent les lois paient
11,88 € le m² hors charges en plein Paris.
Le 80 m² serait donc à 950.4 € hors charges sans supplément de loyer. Le rêve de toute famille de la classe moyenne...


Amicale des 17 Henriettes 24/03/2010 10:54


Bonjour,

Remettons les choses dans l'ordre.
A première vue, le logement occupé par Monsieur Tron appartient à la catégorie ILN, Immeuble à Loyer Normal (voir article à ce sujet).
Ce type de logement n'est pas un logement social et n'est donc pas régit par la loi Boutin.
Monsieur Tron ne peut pas se voir appliquer un quelconque surloyer.

Attention, cela ne signifie pas que nous cautionnons ce genre d'agissement.
Légalement, il semble que ce Monsieur soit irréprochable.
Par contre, pour nous cela s'appelle user et abuser du système.

Une fois de plus, nous constatons que la maxime des hommes politiques, tous bords confondus, est la suivante : "Faites ce que je dis mais surtout pas ce que je fais".

Bon courage
Le Bureau de l'Amicale des 17 Henriettes


Présentation

  • : Le blog de l'Amicale des 17 Henriettes
  • Le blog de l'Amicale des 17 Henriettes
  • : Informer, représenter, assister et défendre les locataires de la Résidence des 17 Henriettes; mais également maintenir un lien social entre tous les riverains du quartier des Larris.
  • Contact

<img src="http://perso0.free.fr/cgi-bin/wwwcount.cgi?df=[17henriettes12].dat&ft=2&st=31220&dd=garamn

Recherche

Actuellement    personne(s) sur ce blog

visiteurs